La location d’actions

Un nouveau dispositif de reprise d’une entreprise

businessman_3

Ce dispositif intéresse directement quiconque souhaite céder son entreprise.

En effet, la progressivité que va induire le contrat locatif est dans l’intérêt des deux parties à la transaction puisqu’il permet au cédant de conserver le contrôle et/ou des revenus pour une durée choisie, et au repreneur de bénéficier d’une sorte de période d’essai propice à la réussite de la transmission.

Combinée avec une option d’achat, cette location se transformera en véritable technique de transmission progressive.

L’étalement de la période de transmission diminue également le risque lié à l’évaluation des actifs transmis et à l’apparition d’éléments de passif inconnus.

Quels sont les avantages ?

Tout d’abord, elle peut permettre à un repreneur qui peine à trouver un financement, faute par exemple pour lui de pouvoir fournir des garanties suffisantes, de prendre les commandes de l’entreprise en attendant.

Après avoir prouvé ses capacités de gestionnaire, celui-ci pourra plus facilement prétendre obtenir un financement sans garantie.

Le repreneur en mal de financement pourra également faire appel à un organisme de refinancement qui acquerra les actions et lui louera sur une longue période.

Ce montage peut bien sûr être aussi envisagé avec un capital-investisseur.

Ensuite, la location d’action permettra au cédant d’éviter le possible retour de flamme d’une garantie d’actif ou de passif.

Conditions d’application

Peuvent faire l’objet d’un tel contrat les actions de sociétés non cotés sur un marché réglementé et les parts sociales de SARL relevant de l’impôt sur les sociétés.

S’agissant de la qualité des contractants, le bailleur peut être une personne physique comme une personne morale. Aucune condition relative  à l’ancienneté de la propriété des parts ou actions n’est posée.

Cette technique pourra intéresser tout repreneur souhaitant reprendre progressivement une entreprise.

transmission d'entreprises en Suisse; transmission d'entreprises en France; transmission d'entreprises au Luxembourg; transmission d'entreprises en Belgique; transmission d'entreprises au Maroc;cession PME en Suisse; cession PME en France; cession PME au Luxembourg; cession PME en Belgique; cession PME au Maroc;transmission d'entreprises en Europe; cession d'entreprises en Europe;vente d'entreprises en Europe